Appellation

Réputé partout dans le monde comme un aliment naturel et de qualité, le sirop d’érable du Québec est un produit dont l’innocuité, la salubrité et l’authenticité font l’objet d’une vérification de qualité reconnue. Chacun des barils vendus par la Fédération y est soumis. L’inspection du sirop d’érable en grands contenants a été confiée par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec à Cintech agroalimentaire dans le cadre de l’Entente relative à la gestion de l’inspection des produits de l’érable en grands contenants. Cette vérification de la qualité est faite en vertu de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche.

Au Québec, on retrouve trois appellations pour le sirop d’érable, qui peuvent aussi être combinées :

 

Sirop d’érable biologique

Environ 12 % du sirop d’érable produit au Québec est certifié biologique. Les normes biologiques visent l’aménagement de l’érablière, la diversité végétale, la fertilisation,
le contrôle des ravageurs, l’entaillage, et la collecte et la transformation de l’eau d’érable. Elles sont respectées par les acériculteurs, à partir d’un cahier des normes, à toutes les étapes de la fabrication du sirop d’érable, de l’entretien et de l’aménagement de l’érablière, en passant par la collecte, le stockage et la transformation de l’eau d’érable, le nettoyage
des équipements, l’entreposage du produit fini et sa transformation en produits dérivés.

 

SIROPRO

SIROPRO est la certification de qualité officielle de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Elle garantit l’authenticité du sirop d’érable vendu au Québec de même que le respect des normes de classification (saveur et couleur). Elle offre aux consommateurs une norme de reconnaissance de qualité (par voie d’un cahier des charges) et un système de contrôle de qualité certifié aux producteurs acéricoles. Elle assure le système de traçabilité de la production acéricole mis en vente directement aux consommateurs québécois.

Le programme de certification SIROPRO est géré par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, qui s’assure de l’application du cahier des charges SIROPRO
par les producteurs et les transformateurs certifiés (voir ci-dessous). Une firme
indépendante s’assure du respect des normes de qualité SIROPRO pour les
produits finis offerts en épicerie.

 

Sirop d’érable kasher

Pour que la l’eau d’érable devienne du sirop d’érable, elle doit nécessairement passer par
un procédé de transformation (bouillage de l’eau d’érable), car elle ne peut être consommée directement à sa sortie de l’arbre.

Pour être certifié kasher, le sirop d’érable doit respecter un processus de production rigoureux afin de répondre aux normes des lois alimentaires juives. Étant donné qu’il
n’existe pas de cahier des charges propre à l’ensemble des producteurs et productrices acéricoles du Québec, chaque production de chaque érablière doit être inspectée et contrôlée individuellement par un rabbin. Ce dernier s’assure que tout élément entrant en contact avec le produit est lui-même certifié kasher : de l’équipement à la machinerie, au savon servant à laver le matériel et aux différents additifs qui permettent de stabiliser la mousse au moment du bouillage.

L’inspection du processus de fabrication des producteurs qui offrent ou veulent offrir un produit kasher est d’une durée moyenne d’une à deux semaines, et elle doit être répétée chaque année.

Source : Fédération des producteurs acéricoles du Québec