La Ferme St-Ours, LA ferme des fermes!

2010-10-05

La Ferme St-Ours, LA ferme des fermes!

 

 

 

 

 

 

Louise Grégoire-Racicot

Un champ de tournesol qui appartient à la ferme St-Ours Carole Pettigrew

 

Les 2 Rives - 5 octobre 2010

La Ferme St-Ours, propriété de Serge Lefebvre et de Chantal et Martine Bourgeois, a remporté il y a une quinzaine, les grands honneurs de la dernière édition de l’Ordre national du mérite agricole (ONMA). La médaille d’or! L’équivalent de la Légion d’honneur en France. Une reconnaissance par les pairs de son habile gestion de l'appareil de production (culture ou élevage), de l’agroenvironnemental, des ressources financières et humaines et du rayonnement social de l’entreprise.

Une reconnaissance que Serge Lefebvre a grandement appréciée et qu’il accepte tout en la partageant avec ses employés et ses partenaires. «C’est tout un honneur que cette médaille nous soit attribuée par le plus vieil Ordre du Canada et il rejaillit aussi sur tous nos employés sans qui nous n’en serions pas là. Nous avons été jugés par nos pairs et cet honneur nous vaudra d’être aussi un jour membre de ce jury pour évaluer à notre tour les dossiers qui seront soumis à son attention.»

C’est un insigne honneur car l’Ordre lui avait déjà décerné une médaille de bronze il y a 10 ans et une d’argent il y a 5 ans. «Nous avions alors reçu, avec ces médailles, des évaluations de notre travail, ce qui nous a indiqué où nous concentrer pour améliorer notre gestion. Et cette année deux éléments avaient été ajoutés à l’évaluation : la mise en marché et la recherche. Ce que nous faisons déjà.»

Née en 1993

Depuis 15 ans, l’entreprise a certes beaucoup évolué et, si on en croit l’évaluation que l’Ordre en a fait, elle a atteint à une certaine perfection! Elle est née en 1993, quand Marcel et Solange Bourgeois ont laissé les rennes de l’entreprise familiale à leurs filles Martine et son mari Serge, tous les deux agronomes, ainsi qu’à Chantal, comptable agréée. Ce sont eux qui de laitière qu’elle était, lui ont donné une vocation avicole. Aujourd’hui, elle est spécialisée dans certains créneaux de l’industrie agroalimentaire - production d’oeufs conventionnels, biologiques et de spécialité, sirop d’érable et produits d’érable et huile de tournesol. «Vers un marché qui tient compte de l’agriculture durable, de la santé des consommateurs, de la qualité des produits, dans une ferme à échelle humaine qui s’adapte aux nouvelles tendances, tout en protégeant la planète », dit M. Lefebvre. L’entreprise, dans sa philosophie et plusieurs de ses produits, ressemble fort à celle que les trois actionnaires avaient rêvée à sa fondation!

Elle compte aujourd’hui 25 employés à temps plein répartis sur quatre sites : Ferme St-Ours qui comprend aussi une érablière de 5600 entailles; Ferme des Patriotes, qui se spécialise dans la production d'oeufs biologiques; Ferme Avistar et Ferme Avitech. Elle cultive en mode biologique 200 hectares de terre qui produisent blé, maïs, soya et tournesol utilisés dans la fabrication de la moulée biologique de même que pour la transformation. Récemment, elle a fait l'acquisition d'une autre terre agricole dans St-Ours qui sera graduellement transférée en culture biologique du maïs, du soya et du blé, qui serviront, entre autres, à la production de la moulée des poules.

Rappelons que l'Ordre national du mérite agricole est une véritable tradition dans le milieu de l'agriculture québécoise. Depuis 1890, il reconnaît le travail des femmes et des hommes qui façonnent l'agriculture du Québec. Les gagnants nationaux seront reçus et décorés à l'occasion d'une cérémonie qui se déroulera à la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement, à Québec.