Martine Bourgeois, lauréate du prix Rosemary-Davis!

2012-04-03

Martine Bourgeois, lauréate du prix Rosemary-Davis!

(Par Marie-Claude Héroux, Le Monde Agricole, mardi 03 avril 2012)

C’est avec grand plaisir que j’ai lu la nouvelle dans la lettre d’information de Financement Agricole Canada (FAC). Madame Martine Bourgeois de La Ferme St-Ours a été reçue lauréate du prix Rosemary-Davis. Un prix qui souligne le leadership et l’engagement remarquables dans l’industrie agricole et agroalimentaire canadienne. 
5 femmes sont à l’honneur : 

Betty Lou Scott – productrice de bétail, leader et bénévole des 4-H, à Mount Thom, en Nouvelle-Écosse

Bonnie Spragg – éleveuse de porcs, transformatrice de produits alimentaires et active en développement rural, à Rosemary, en Alberta

Judy Shaw – chef de file en agriculture, communicatrice et visionnaire, à Guelph, en Ontario

Katherine Elaine Buckley – scientifique, championne de l’environnement et formatrice, à Brandon, au Manitoba

Martine Bourgeois – agronome, productrice d’œufs et chef de file en aviculture, à Saint-Ours, au Québec.



Martine Bourgeois
Savons-nous qui est réellement Martine Bourgeois : (j’ai emprunté à FAC un petit brin de sa biographie parce que franchement elle m’a impressionné).

Martine Bourgeois est actionnaire et vice-présidente de Ferme St-Ours inc., une entreprise agricole impliquée dans la production d’œufs de consommation (142 000 poules) et d’incubation (45 000 poules), dans les grandes cultures (750 acres) et dans la production acéricole biologique (5 700 entailles). Mère de quatre beaux enfants qui font toute sa fierté, elle a depuis tout récemment un nouveau bébé : une huile de tournesol biologique. Diplômée de l’Université McGill et agronome, elle a acquis la ferme familiale avec son conjoint et sa sœur, en 1993.

Elle évolue depuis bientôt 30 ans au sein de Shur-Gain, propriété de l’entreprise mondiale Nutreco et occupe aujourd’hui le poste de directrice nutrition et développement avicole. Elle est également membre du conseil avicole national de Nutreco Canada, donnant les orientations de recherche et de nutrition en production avicole. Par son travail, elle a des échanges réguliers avec les équipes de recherche situées au Canada, en Espagne et aux Pays-Bas, contribuant ainsi au transfert de nouvelles technologies en nutrition avicole au Canada.

Mme Bourgeois est une pionnière de l’industrie agricole canadienne. Au cours de sa carrière, elle a su mettre en application plusieurs innovations en nutrition avicole. Elle a été une des premières à participer au développement des produits pour les marchés niches et de spécialité (alimentation à base végétale pour les poulets, œufs enrichis en acides gras oméga3, œufs biologiques, poulets élevés sans antimicrobien et tout récemment œufs biologiques enrichis en oméga3).

Madame Bourgeois, c’est un honneur de vous avoir dans notre région.

Ferme St-Ours

Cinq femmes déterminées, passionnées et impliquées qui influencent, directement et indirectement, notre vie agricole par leurs implications dans le milieu, par la transmission de leur passion, par leur désir d’innovation et par leur savoir, ça vaut un petit clic pour aller lire qui elles sont et ce qu’elles ont fait : ww.prixfacrosemarydavis.ca.

Il s’agit de cinq femmes en 2012, mais en tout c’est trente femmes qui, depuis la création du prix en 2005, ont reçu cet honneur distinctif. Le prix Rosemary Davis est une excellente vitrine pour les productrices qui ont du leadership et de la détermination. Elles peuvent être un acteur de changement pour d’autres. D’ailleurs Rosemary Davis en a été une, en étant la première femme à siéger en tant que présidente au Conseil d’administration de FAC.

«Pendant de nombreuses années, Mme Davis a connu du succès à titre d’agroentrepreneure et d’exploitante agricole» nous rapportait FAC. Parfois on dérange, on change, on innove, que l’on soit un homme ou une femme, nos gestes peuvent perdurer à travers les années et en influencer d’autres. À chacun et à chacune sa façon, mais penser et agissez.

Je voudrais donc réitérer toutes mes félicitations à mme Bourgeois, un modèle pour notre milieu. Vous avez réussi ce que peu de gens réussissent.

Bravo!