Nutri-Oeuf, un succès sur toute la ligne!

2012-05-17

17 mai 2012
Nutri-Oeuf

Un succès sur toute la ligne!

Richard Decelles, directeur général de l'entreprise Nutri-Oeuf
Richard Decelles, directeur général de l'entreprise Nutri-OeufPhoto Patrick Roger | Le Courrier ©
 
À partir de 2005, Nutri-Oeuf a connu une croissance exponentielle, ce qui la place dorénavant au 3e rang des entreprises de classement et de commercialisation des oeufs au Canada. Au Québec, où elle détient 40 % de la production d’oeufs, elle est en tête de peloton.

« En 2005, ce sont les nombreux remaniements au sein de l’industrie alimentaire qui ont déclenché pour nous une vague d’acquisition. La distribution est alors passée sous le contrôle de joueurs de plus en plus gros et de moins en moins nombreux. Nous n’avions d’autre choix que d’augmenter notre volume de production et notre territoire de vente », affirme Richard Decelles, directeur général de Nutri-Oeuf et fondateur du Groupe-Nutri, structure créée pour absorber des entreprises en dehors du Québec.

Groupe-Nutri comprend plusieurs usines dont une en Nouvelle-Écosse. C’est elle qui assure la distribution des oeufs pour tout le secteur des Maritimes. Au Québec, il y a les usines de Saint-Hyacinthe et de Val-d’Or. Dans l’Ouest, le Groupe possède une usine à Steinbach, au Manitoba. En Ontario, il y a une usine de classement d’oeufs à Monkland et une usine de transformation d’oeufs à Toronto. En 2011, l’usine de Monkland (Ontario Pride Eggs) a acquis Best Choice Eggs de Toronto. Cette dernière a été fermée depuis, mais le volume d’oeufs qu’on y transigeait a été transféré chez Ontario Pride Eggs. Aussi, en 2011, Réal Veer inc. de Québec a choisi Nutri-Oeuf pour faire classer ses oeufs. Toutes ces entreprises génèrent un volume de 1,8 million de douzaines d’oeufs par semaine.« Ce qu’il faut noter, indique M. Decelles, c’est que l’administration de tout ça se fait à partir de Saint-Hyacinthe. »

DES OEUFS ET DES EMPLOIS

À la base, et c’est notamment ce qui fait sa force, la société est la propriété de 36 producteurs d’oeufs québécois. Dans les Maritimes et en Ontario, 50 % des parts appartiennent à Nutri-Oeuf et 50 % aux producteurs locaux.

« L’actionnaire peut se dire « je fais plus que produire, je fais aussi ma mise en marché. » Il a son mot à dire dans les orientations de l’entreprise. La production des oeufs est sous gestion de l’offre au Canada. C’est un autre avantage indéniable. Nous sommes en avance sur beaucoup de pays grâce à ça et nos producteurs sont fiers de ce qu’ils ont accompli », précise l’homme d’affaires. Interrogé sur les craintes de certains de voir la gestion de l’offre tomber sous la pression exercée par plusieurs pays sur le Canada lors de différentes négociations internationales, M. Decelles avoue, le sourire aux lèvres : « ceux qui ont peur vendent leur quota et ceux qui n’ont pas peur, achètent ». À Saint-Hyacinthe, Nutri-Oeuf fournit du travail à près de 100 employés. Des étudiants y ont également déniché un poste à temps partiel lorsque le surplus de travail, dû au traitement des oeufs de Réal Veer, est arrivé. Dans les années 70, 25 entreprises se partageaient le classement et la commercialisation des oeufs au Québec. Aujourd’hui, Nutri-Oeuf est l’une des trois entreprises restantes dans la province et elle continue de viser toujours plus loin en espérant un jour être le 2e joueur le plus important au Canada. Cette Maskoutaine pure laine nous réserve encore bien des surprises!Fiche signalétiqueNom de l'entreprise : Nutri-Oeuf inc. Dirigeant : Richard Decelles, directeur généralAnnée de fondation : 1987Municipalité : Saint-HyacintheSecteur d'activité : biotechnologie et agroalimentaireMarché : le CanadaSite Internet : www.nutri-oeuf.com