Conservation

Une conserve de sirop d’érable, tant qu’elle est scellée et maintenue à la température ambiante, peut se conserver durant une grande période, voire même plusieurs années. Toutefois, une fois ouverte, il est fortement recommandé de transvider le sirop d’érable dans un contenant de plastique ou de verre et de le conserver au réfrigérateur pour ralentir l’effet d’évaporation. Le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation.

En effet, à 66 degrés Brix*, celui-ci est saturé en sucre. Ainsi, l’eau s’évapore et la densité en sucre augmente. En fait, dès que l’on ouvre une conserve de sirop d’érable, le processus d’évaporation s’enclenche automatiquement, augmentant ainsi la concentration en sucre et entrainant la cristallisation
du sucre excédentaire.

Il est à noter que le sirop de couleur pâle récolté en début de saison est plus susceptible de se cristalliser à cause de sa forte concentration en saccharose.  Le sirop un peu plus foncé, de son côté, contient davantage de fructose. Il a donc moins tendance à se cristalliser. Le saccharose est plus sensible aux effets de variation des degrés Brix.

La bouteille de sirop d’érable en verre se conserve à la température de la pièce. Elle a le même processus de conservation que la conserve. Cependant, il est déconseillé de l’exposer à la lumière. Il est également déconseillé de mettre la bouteille de verre au congélateur.

Tant que la conserve est scellée de façon hermétique et maintenue à une température adéquate, il n’est pas nécessaire de congeler le produit. Au réfrigérateur, le produit peut se conserver quelques mois (de trois à six mois). Cependant, le congélateur est tout désigné pour les longues périodes de conservation (d’au moins un an).

*Le degré Brix est le poids en grammes de matières sèches contenues dans 100 grammes
d’une solution dans de  l’eau distillée (mesure relative de la densité du sirop d’érable).

Source : Fédération des producteurs acéricoles du Québec