L’excellence du milieu agricole récompensée! Gala du Mérite Économique 2011

2011-04-30

(Par Yves Allard) 

Samedi 30 avril 18hrs, il fait un soleil magnifique, et je suis de retour au CEGEP de Sorel-Tracy afin d’assister pour une deuxième année consécutive au Gala du Mérite Économique du Bas-Richelieu. L’an passé, j’avais choisi de ne pas porter de cravate et m’étais bien rendu compte une fois sur place que je faisais partie d’une très petite minorité. Cette année, je m’en suis souvenu… mais j’ai encore fait à ma tête. J’ai toutefois opté pour des souliers qui me faisaient un peu mal aux pieds afin de m’assurer d’avoir au moins un élément en commun avec bon nombre d’invités à ce genre de soirée… ;o) 

Afin d’alléger un peu ce texte, je vais m’en tenir principalement à ce qui touche le milieu agricole. Sachez toutefois que Sophie Asty et Jean Lemay ont encore une fois fait un très bon boulot à l’animation, que les discours des différents gagnants était inspirants, que ceux qui n’ont pas remporté de prix en auraient assurément mérité eux aussi, et que le souper concocté par Buffet Michel était excellent (l’amateur de viande en moi s’est régalé). 

Le président d’honneur du Gala

Cette année, la présidence d’honneur avait été confiée à M. Ronald Gagnon, président de l’entreprise Concept-R inc. Il me serait bien difficile d’être impartial sur le choix de celui-ci, puisqu’il s’agit d’un individu que je connais très bien et que j’admire beaucoup. Un gars authentique, intègre, imaginatif, et qui n’a vraiment pas peur de relever des défis. Doté d’une attitude exemplaire digne de mention, Ronald Gagnon est également pour moi un joueur de badminton redoutable (croyez-en mon expérience, vous êtes mieux d’être en forme « solide » quand vous affrontez en double Ronald Gagnon et sa femme Chantal à ce sport!). Son discours d’ouverture était sympathique, positif, efficace, et teinté d’une juste dose d’humour. Comme le mentionnait cet « enfant du gala » qui a déjà deux prix Joseph Simard à son actif, il avait simplement l’impression de « donner au suivant »… 

À la table de la Société d’Agriculture de Richelieu 

À notre table ce soir-là, je l’avoue, nous étions tous un peu fébrile. La Société d’Agriculture était en nomination dans une des catégories, et comme chacun des candidats en lice, nous souhaitions bien évidemment repartir avec un trophée. Alors lorsqu’on a annoncé le gagnant de notre catégorie et que ce n’était pas de nous qu’il s’agissait, notre déception était évidente… Nous nous sommes échangés de brefs regards, et avons essayé de ne pas trop le laisser paraître (comme le font probablement une majorité de gens dans ce genre de situation). On a beau dire que tous les nominés sont des vainqueurs, reste que quand tu espères une première place, le feeling de la « défaite » n’est pas si génial que ça.  

Nous avons dû attendre jusqu’à la toute fin de la soirée (alors qu’il ne restait que deux prix à décerner) pour entendre avec étonnement le nom de la Société d’Agriculture de Richelieu sortir de la bouche de M. Robert Hills après qu’il eût ouvert l’enveloppe contenant le nom d’un gagnant. On dira ce qu’on voudra, lorsqu’il fut annoncé que la SAR se voyait décerner le prix « Excellence 2011 », une certaine fierté s’est emparée de nous. En un instant, on aurait dit que le monde s’arrêtait et que les gens étaient soudainement appelés à être témoin du résultat du travail accompli par toute l’équipe de la SAR au cours des dernières années. J’ai malgré moi laissé échapper un petit « Yes! » accompagné d’un subtil geste à la « oui Papa! » quand j’ai entendu l’annonce de « notre » nom… (J’ajoute un lien à la fin du texte pour ceux qui n’ont pas connu la célèbre série de pub « Oui Papa! » d’Au Bon Marché*) 

M. Serge Lefebvre (Ferme St-Ours)

M. Serge Lefebvre, quant à lui, a avoué avoir été totalement pris par surprise lorsqu’on a annoncé son nom, et pour une rare fois, cet habitué des « speech » avoua avoir « les jambes molles » quand il est monté sur la scène. Ce dernier s’est vu remettre le plus prestigieux prix du gala, soit celui du « Grand Bâtisseur », prix qui clôturait cette soirée.  

Soulignons qu’en 2010, la Ferme St-Ours remportait la convoitée médaille d’or de l’Ordre du Mérite Agricole du Québec. Fait intéressant, la dernière fois que celle-ci fut remportée dans la région, c’était en 1951, par M. Ernest Bourgois… Oui, le grand-père de Martine et Chantal Bourgeois, soit deux des trois actionnaires actuels (avec M. Serge Lefebvre) de la Ferme St-Ours. Avouez que pour un exploit, c’en est tout un!

Un « doublé » de l’agriculture 

Lors de l’édition 2010, le comité du Gala remettait à M. Gilles Laramée le prix d’Intervenant Économique de l’année, lui qui avait été le responsable de la levée de fonds auprès des gens d’affaires pour la réalisation du Centre Multifonctionnel RICHARDSON (CMR). Le même soir, la compagnie RICHARDSON International, principal donateur dans le cadre de ce même projet, s’était vue décerner le prix « Choisir de se surpasser », prix remis par la Chambre de Commerce. Donc, l’an dernier, deux lauréats en lien avec l’agriculture et/ou cette belle réalisation de la Société d’Agriculture de Richelieu qu’est le Centre Multifonctionnel RICHARDSON. 

Cette année, pour sa 26ième édition, cette soirée grandiose s’est terminée avec rien de moins que ce que nous pourrions appeler un « doublé » de l’agriculture. La Société d’Agriculture de Richelieu (SAR) repart avec le prix « Excellence », alors que Serge Lefebvre, l’un des propriétaires de la Ferme St-Ours, est nommé à juste titre « Grand Bâtisseur ». Pour un évènement à caractère urbain, cette reconnaissance de l’apport du monde agricole à notre économie régionale est pour le moins réconfortante, et à mon humble avis, hautement significative. 

Merci au comité organisateur et aux membres du jury, merci aux précieux partenaires financiers de la Société d’Agriculture de Richelieu, et merci à tous nos collaborateurs qui, chacun à votre façon, participez au succès de cet organisme qui a vu le jour il y a plus de 160 ans…

(Marco Lavallée, Directeur général de la Société d’Agriculture de Richelieu) 

Et croyez-moi, c’est loin d’être terminé! :o) 

Dans l’ordre habituel…  En avant plan : Gilles Laramée – Boutique Gilles Laramée - responsable de la levée de fonds auprès des gens d’affaires (Centre Multifonctionnel RICHARDSON et Pavillon LUSSIER), Marco Lavallée – Directeur Général de la Société d’Agriculture de Richelieu (SAR),  Debout : Yves Allard – Directeur des communications (SAR), Alain Beaudin – Commissaire Agricole (Chambre de Développement Agricole Pierre-de-Saurel), Daniel Brouillard – Président de la Société d’Agriculture de Richelieu, Jacques Pelletier – Président de la Société d’Agriculture de Richelieu de 2007 à 2010 et Robert Hills - Le Groupe S.M. International inc. – Commanditaire majeur du gala 

*Lien vers une des publicités Au Bon Marché :

http://www.youtube.com/watch?v=fzm2tUuHTU8&feature=related )